selfie dans la charette

A travers les prunelles de Zélie 1

Tous les jours on change de maison. J’aime pas changer de maison. Le moment où on plie la tente. Ça me fout les jetons. Et puis personne s’occupe de moi. Quand c est mouillé, je dois rester ici et puis là, et puis non pas là. Je comprends jamais où je dois me mettre.

Mais heureusement le matin, à un moment donné, on monte sur mon vélo vert. J’ aimerai bien mettre les doigts dans la roue, mais il paraît que c’est pas bien. La descente c’est mon truc préféré, on va super vite avec maman. Des fois je me retourne pour voir Papa, et je lui fais coucou. Et puis, Cache Cache me raconte toujours des histoires. Il est accroché au guidon grâce à ses pics de hérisson. A la montée je dois pédaler pour aider Maman. On doit pas parler ni chanter quand les adultes sont dans les montées. Aussi, il y a des plats qui montent : ça s’appelle des faux plats. Je me demande toujours si c’est un plat qui monte ou une montée un peu plate. Parce que des fois, faut que je pédale. J’aime bien quand c’est moi toute seule qui fais avancer le vélo de maman.

Les chevalS mangent de l’herbe, les moutons aussi, mais maintenant y en a plus, c’était en Norvège. De toute façon, j’ai tous les animaux du monde.

Après manger je vais dans la Charette. J’aime pas faire la sieste alors je regarde mon appareil photo. Quand il pleut Doudou et Oua-oua me tiennent au chaud et puis je me réveille et il pleut plus. Papa et Maman, ils veulent jamais s’arrêter. Encore un peu, dans 15 minutes. Est-ce que c’est long quinze minutes ? Quinze minutes, c’est long, pfff…. Mais de toute façon, j’ai tous les animaux du monde.

 

Maman, on peut rentrer dans l’école pour jouer avec les jeux ? Papa, tu es prisonnier. Maman, tu peux me pousser ? Maman, viens avec Papa faire la balançoire. Et vous avez vu mon parcours, allez Papa arrête de monter la tente pour faire mon parcours.

C’est moi qui mets la chambre. En haut c’est trop dur. C’est moi qui mets les sacs de couchage. Mais c’est trop dur de les sortir. Moi je veux dormir au milieu, mais Papa et Maman ils veulent jamais. Je dois pas toucher les bords, sinon la pluie elle rentre et on est mouillé.

J’aimerai bien avoir une voiture, comme ça on pédalerait pas dans les montées. Et puis une caravane, pour quand on est mouillé. Des fois, on va chez Miriam. Des fois elle s’apelle Kristina ou la Maman de Signe. Dans les maisons, on prend des bains. Aussi quelques fois j’ai des jouets et des doudous pour la nuit. Et puis, j’aime bien parce que je peux jouer avec des enfants. Au camping j’ai peur de jouer avec les enfants. Ils parlent pas français. Moi je sais dire Hej, Har det bra et puis thank ouille.

Papa et Maman sont des menteurs !!! Je veux la piscine !! JE VEUX LA PISCINE !!! Je vais les taper et la piscine va arriver !! JE VEUX JE VEUX VEUUUUUX, jeveuxjeveuxjeveux !

Finalement, on est allé, mais longtemps après.

Moi je fais des lettres à Swann. J’aimerais que mes lettres soient parfaites alors je veux pas les envoyer, j’ai trop honte.  On doit aller manger, alors à bientôt.

 

22 réflexions sur “ A travers les prunelles de Zélie 1 ”

  1. Swann veut voir les lettres de Zélie, même si elles ne sont pas parfaites !
    Nous ne parvenons pas à regarder les vidéos, un « vidéo privée » apparaît sur l’écran noir…
    BISOUS !

  2. Ca y est de retour de notre petite escapade à vélo à plat 😉 C’est mignon les commentaires de Zélie, j’avais presque l’impression d’entendre max des fois. Sauf que pour l’instant la carriole il aime encore un peu ca et regarder ses parents pédaler aussi et que pour le bac à sable il n’y a pas encore de barrière de la langue 😉 à partir du moment où les gens comprennent le « vient » en tirant sur la manche tout va bien.
    C’est chouette de vous lire et de vous voir.
    Amusez vous bien.
    et racontez nous
    Fanny

  3. Salut Zélie, thank ouille pour ce récit. On a bien rigolé devant toutes ces péripéties. Moi je dirais qu’un faux plat, c’est aussi une fausse descente. Tout est question de point de vue. Nous 5 on a fait de la Rosalie à Penmarc’h avec Laure, sur le faux plat c’est comme une montée raide ! Allez, profite bien du vrai plat et des vrais plats au Danemark.
    Bisous bigoudens

  4. Tes vidéos sont super Zélie ! Les dialogues sont tout-à-fait originaux et le style « caméra à l’épaule », on dirait les frères Dardenne mais en beaucoup plus gai !
    Bises à tous les trois.

  5. Coucou les grenouilles !
    ça a l’air un peu humide ces pays !
    Côtés tente et abri de toboggan, ça ressemble finalement pas mal à chez nous. Par contre on goûterait bien le Knekkebrød au Kaviar sur la falaise du fjord.
    Bon vent (dans le dos), et bonnes éclaircies (partout) !
    Gros bisous à vous 3,
    Et bisous spéciaux de Youn pour Zélie, mais attention aux pics du hérisson sur ton guidon si tu tombes !
    Benoit

  6. Salut Zélie,

    Super ton déguisement de pirate. Est-ce que tu as aussi le crochet pour faire croire que t’as plus de main ?
    Avec cette pluie est-ce que tu as rencontré des escargots scandinaves ? J’aimerais bien faire une chasse aux escargots avec toi. Tu leur as construit des enclos comme on avait fait au camping ? Ici j’ai un petit frère, il paraît que c’est cool mais il crie et passe son temps collé à maman alors mes copains me manquent.
    Ton pote Valentin

  7. Swann a regardé avec plaisir les vidéos de sa copine… Dommage qu’on ne puisse pas lui envoyer un petit mot pour lui raconter la rentrée (qui approche à grands pas !)…

    1. Mais si, au contraire ! Envoyez-nous plein de mots et de cartes postales, on les trouvera chez les grands-parents de Zélie à notre passage en Picardie début octobre !! Ca lui fera très plaisir !

  8. Thank Ouille à Zélie pour ces vidéos et ces commentaires trop rigolos !!
    Toujours sympa d’imaginer vos aventures. Surtout à partir de lundi prochain …
    Bises à vous.

  9. Petit message à l’attention de la familleThivillier : le courrier peut être envoyé chez les grands-parents de Zélie qui seront heureux de garder précieusement TOUTES les lettres (Swann, c’est pour toi !) et de les remettre à nos globe-trotters le moment venu.

  10. Merci pour l’adresse ! Nous écrirons une lettre dès la rentrée passée pour raconter à Zélie ce qu’elle a eu la chance de rater cette année !

  11. Hello les amis, bravo pour ces moments partagés, les photos et les textes sont superbes.
    Sachez que vous n’êtes pas seuls dans les moments de galère, nous vivons les mêmes !
    Portez vous bien !
    Pour nous la route continue toujours vers le Sud, il fait très chaud, et les Pyrénées arrivent à grandes roues !
    On vous embrasse fort.

  12. Coucou les amis !
    Supers ces petites vidéos :) Zélie a l’air de déborder d’énergie, et réalise des courts métrages d’enfer !
    J’espère que tout continue de bien rouler pour vous 3.
    C’est top, continuez à nous donner de ces bonnes et originales nouvelles qui donnent envie de (re-)devenir cyclopathe…
    Merci pour le voyage par procuration :)
    Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *